Dans l’environnement des affaires, l’avenir de toute entreprise est assuré par la viabilité de ses offres, mais aussi et surtout par les mesures qu’elle prend pour faire face à la défaillance de paiement et à la prévention des risques. L’une des meilleures solutions utilisées tant dans l’environnement des affaires que dans le commerce mondial pour se protéger d’une situation économique désastreuse en cas d’impayés est l’assurance-crédit. Mais tous les types d’assurance ne conviennent pas à tous les contextes et à tous les domaines d’activité. Voici le type d’assurance à choisir selon la taille de votre entreprise et vos besoins.

Assurance-crédit TPE

L’assurance-crédit TPE est une assurance qui convient aux entreprises en création et aux TPE encore appelées microentreprises. Ce sont en l’occurrence les entreprises dont le marché est principalement français et dont le chiffre d’affaires tourne aux alentours de 1 000 000 € avec des encours clients d’une valeur approximative de 10 K€ pour une cinquantaine de clients. Cette assurance forfaitaire protège ces entreprises du risque client et leur facilite l’accès au financement. Les entreprises ayant souscrit à l’assurance-crédit TPE sont, en cas d’impayés, indemnisés à hauteur de 90 % du montant HT (valeur hors taxes) des créances. Ses délais d’indemnisation varient entre 3 et 6 mois et se comptent à partir de la date de la remise du dossier en sinistre. (Un plus grand nombre d’informations sur l’assurance-crédit TPE est à trouver ici)

Assurance-crédit PME

L’assurance-crédit PME est, dans l’environnement des affaires, la solution qui convient à des petites et moyennes entreprises. Cette catégorie est celle des entreprises ayant des clients français et dont le chiffre d’affaires tourne aux alentours de 10 000 000 € avec des encours clients d’une valeur pouvant varier entre 2 K€ et 20 K€ pour environ un millier de clients actifs. Pour ce type d’assurance, le délai d’indemnisation est de 3 mois pour les créances dont la valeur est inférieure à 5 K€ et de 5 mois pour les créances dont la valeur va au-delà de 5 K€. L’indemnisation est faite à hauteur de 60 % du montant HT des impayés pour les créances inférieures à 5 K€ ; ce pourcentage monte à 90 % pour les créances dont le seuil est supérieur à 5 K€. L’indemnisation est calculée à partir des montants couverts en fonction des pertes subies. Ce contrat d’assurance couvre la totalité des facturations HT de l’entreprise souscriptrice, que les factures aient été émises en France Métropolitaine ou ailleurs. Sa garantie est valable tant pour les clients  »dénommés » que pour les clients  »non-dénommés ».

Assurance-crédit grand compte

Elle est celle à laquelle souscrivent les acteurs du commerce mondial, les entreprises dont la situation économique est un peu plus reluisante. Tel est le cas des entreprises ayant des clients tant français qu’internationaux avec un chiffre d’affaires tournant approximativement autour de 30 000 000 € dont 10 000 000 € à l’export et des encours clients d’une valeur variant entre 2 k€ et 100 k€ pour environ 3000 clients actifs. Cette assurance leur permet de se garder des défaillances de paiement et du risque pays qui, s’ils arrivaient, pourraient nuire à leurs profits. Elle leur donne également la possibilité de maîtriser leur politique commerciale. Le délai d’indemnisation pour la France pour ce type d’assurance est de 3 à 5 mois pour la France et de 5 mois pour la partie export. Son pourcentage HT pour la France est de 60 % pour les créances inférieures à 5 k€ et de 90 % pour celles qui vont au-delà de 5 k€. Pour la partie export, ce pourcentage est de 90 %. L’assurance-crédit grand compte a une durée maximale d’une année.