Le procédé du rachat de crédit immobilier consiste à regrouper des crédits pour alléger les dépenses mensuelles d’un individu ou d’un ménage au bord du surendettement. Un courtier choisi effectue une nouvelle évaluation de la solvabilité du client. Il propose ensuite un crédit unique, avec des mensualités correspondant aux possibilités que permettent les ressources de la personne surendettée.

Pourquoi recourir à un rachat de crédit immobilier ?

Une personne, célibataire ou en couple, peut vouloir procéder à l’achat d’un bien immobilier. Dans cette recherche d’acquisition matérielle, une occasion peut se présenter à certains moments. Cela se traduit par exemple par une maison ancienne, mais en bon état en milieu urbain, jouissant d’un bon emplacement et proposée à un prix compétitif. Or, l’individu ou le ménage peut ne pas disposer du montant suffisant pour l’acheter. Il procède alors à un prêt immobilier. Pour ce faire, il doit justifier d’une rentrée d’argent régulière et aussi accepter les hypothèques immobilières. Quand vient la phase de remboursement de la somme empruntée, il arrive que la personne ait des problèmes d’argent, au point de ne pas pouvoir honorer ses mensualités. Dans ce cas, pour éviter l’endettement excessif, il doit recourir à un rachat de crédit immobilier. Cette solution au surendettement l’aide à sortir de l’impasse, et le met à l’abri d’un fichage bancaire. Pour davantage d’informations sur le rachat de crédit, il convient de se rendre sur le site www.cf-credits.com.

Sortir du surendettement par le rachat de crédit immobilier

Le rachat de crédits est une opération réalisée par un courtier spécialisé dans ce domaine. Pour se prémunir de l’endettement excessif, ou encore sortir du surendettement, il est important de consulter ce professionnel. L’opération consiste notamment en un regroupement de crédit. Autrement dit, tous les crédits sont rassemblés en un seul et unique. Le courtier, ou tout autre établissement financier qui propose cette solution de rachat de crédit immobilier, solde tous les crédits restants de l’individu ou du ménage en situation de surendettement. Le nouveau crédit ainsi reporté permet alors de prolonger la durée du remboursement, rajoutant au passage une diminution significative du montant des mensualités à assurer. Pour la définition de la durée et des montants mensuels, le professionnel proposant cette solution s’enquiert sur la rentrée d’argent de l’individu. Il veillera notamment à ce que cette personne puisse vivre décemment, sans stresser à l’idée de devoir payer des dettes sur plusieurs mois.

Rachat de crédit immobilier et bénéfices réels

Le rachat de crédit immobilier représente, jusqu’à présent, la solution la plus indiquée pour échapper au surendettement et au fichage bancaire. Ce n’est toutefois pas la seule raison amenant les gens à recourir à cette procédure. Celle-ci peut figurer comme un moyen, pour les nouvelles banques en quête de marchés, de séduire des clients aux bonnes sources de revenus. Lors d’une prospection sur terrain, dans une entreprise donnée par exemple, les commerciaux de ce type d’établissement tentent de séduire des cadres ayant un prêt immobilier en cours de remboursement. Ils vont inviter et convaincre chacun de ces prospects d’ouvrir un compte chez l’établissement financier qu’ils représentent. Celui-ci proposera de récupérer tous les crédits contractés à la banque d’origine du client. Une fois exécuté, l’établissement redéfinit la durée de remboursement et les mensualités, de sorte que les charges soient moins lourdes pour le client. En acceptant cette offre, l’individu voit alors son pouvoir d’achat augmenter tout en restant solvable pour le paiement de ses crédits. Il s’agit d’une conception différente du rachat de crédits. Autrement dit, cette formule profite autant aux personnes surendettées qu’à celles voulant un pouvoir d’achat plus important, malgré des crédits restant encore à payer.