Pour beaucoup, contracter un crédit hypothécaire pour l’achat d’une maison ou un appartement, est l’opération financière la plus importante d’une vie. Quand il s’agit d’acheter sa résidence principale, peu de gens ont les moyens de payer cash et même si c’est le cas, faire un crédit peut-être une bonne opération. Passage en revue.

Les types de crédit hypothécaire

Il y a trois grands types de crédits hypothécaires.

Le crédit par mensualités constantes

faire-credit-maisonC’est le type de crédit le plus commun, vous rembourser un montant identique (selon les variations de taux et que vous soyez à taux fixes ou pas) le même montant pendant toute la durée du crédit. Cela signifie que dans un premier temps, vous remboursez plus d’intérêt et au fur et à mesure que le temps passe, le montant des intérêts diminue et vous remboursez de plus en plus de capital chaque mois.

Le crédit par amortissements constants

Cette formule est simple, chaque mois vous remboursez le même montant de capital plus les intérêts. Ceux-ci vont en diminuant au fur et à mesure que vus avez rembourser du capital. Votre mensualité diminue donc de mois en mois. En général, peu d’emprunteurs peuvent se permettre cette solution car les premiers remboursements sont lourds.

Le crédit par reconstitution

Pour le crédit, vous ne payez chaque mois que les intérêts. Au terme don contrat de prêt, vous devez rembourser l’entièreté du capital en une fois. Pour ce faire, en général, on utilise une assurance vie. Vous cotisez chaque mois et sur une durée équivalente à la durée du crédit. Vous disposez alors du capital nécessaire au remboursement. Ce type de crédit est très courant aux Pays-Bas.

Faut-il choisir taux fixes ou taux variables ?

Les taux sont à des plus bas historiques. Il semble que pour l’achat de sa résidence principale, il faille choisir du taux fixe ou du taux capé à la hausse. Pour un investissement, les loyers étant indexés, le choix des taux variables peut être pris en compte.

Quel bien acheter à crédit ?

Résidence principale ou investissement

L’achat de la résidence principale à crédit a du sens même si vous disposez de pas mal de fonds. Vous pouvez parfois bénéficier d’aides ou de primes. Si vous achetez pour investir, pour autant que les loyers couvrent le crédit, cela peut avoir du sens de garder du cash pour d’autres investissement ou en cas de besoins urgents.

Bien neuf ou existant

Si vous achetez un bien neuf, vous risquez d’avoir à payer un loyer et les premières traites. Cela n’est pas le cas avec des systèmes préfabriqués comme Modulart le propose.

Quelle assurance-vie  souscrire ?

Si vous faites un crédit hypothécaire, l’organisme prêteur demandera que le ou les emprunteurs souscrivent une assurance solde restant dû. Cette assurance rembourse le montant assuré en cas de décès de l’emprunteur. Si vous achetez en couple, il est conseillé d’assurer chaque tête à 100%. Comme cela la personne veuve n’aura plus rien à rembourser et sera pleinement propriétaire. Si vous achetez pour investir, les loyers couvrant le crédit, c’est moins important.