Le crédit immobilier est un système de financement octroyé par les établissements financiers pour simplifier l’acquisition d’une maison. Comme il est rare que les ménages parviennent à acheter un bien via leur salaire mensuel, recourir aux prêts est donc devenu une solution radicale pour permettre à chacun de devenir propriétaire. Mais quel crédit choisir ?

Le PAS, idéal pour les ménages à revenus moyens

Le prêt à l accession sociale ou PAS est un crédit auquel les ménages ont souvent recours dans le cadre d’un premier achat immobilier. Dans le neuf comme dans l’ancien, ce financement permet la réalisation d’un projet immobilier des budgets modestes, pour l’acquisition de leur résidence principale. Le remboursement de ce prêt se fait entre 5 et 30 années, le bien à acquérir doit se situer dans les zones A, B1, B2, et C, et les taux plafonds appliqués peuvent aller de 3,10 % à 3,55 %. Il s’agit d’un crédit aidé par l’État dont le montant peut couvrir jusqu’à l’intégralité du coût du projet immobilier. Le prêt à l’accession sociale peut aussi être cumulé avec d’autres crédits comme un prêt à taux zéro, un prêt relais, etc. Pour voir plus en détail les caractéristiques du PAS ainsi que les autres alternatives pour financer un premier achat immobilier, voir ici.

Le prêt immobilier relais, un crédit transitoire accordé sur le court terme

Le crédit relais permet de financer un nouvel achat immobilier avant même d’avoir vendu le bien précédent. Pour obtenir un prêt de transition comme celui-ci, l’emprunteur doit disposer de revenus conséquents lui permettant de supporter les charges relatives au crédit en question. Il faudra alors qu’il présente son contrat de travail, ses bulletins de salaire, et ses relevés de compte bancaire. La valeur de ce prêt est évaluée par rapport au prix de la résidence actuelle de l’emprunteur (celle qui va être mise en vente), et le montant accordé se situe souvent entre 60 et 80 % de cette somme.

Le PTZ +, un autre moyen de financer l’achat d’un bien immobilier

Tout comme le prêt à l’accession sociale, le prêt à taux zéro plus (PTZ +) est un financement facilitant l’accession à la propriété immobilière pour la première fois. Il ne suffit pas, d’une manière générale, à financer l’ensemble des travaux, incitant ainsi les ménages à contracter d’autres crédits en complément, ou y mettre un apport personnel pour permettre la réalisation de leur projet immobilier.

Le prêt à taux zéro plus se rembourse jusqu’à 25 ans, et les contractants ont pour avantage de ne payer aucun intérêt. Pour ce qui est des conditions d’obtention, il est obligatoire que le bien soit implanté dans les zones A, B1, B2, et C et que le demandeur n’ait pas été propriétaire durant les deux années précédentes. Sinon, il doit présenter une justification de handicap ou d’invalidité à la suite d’une catastrophe naturelle.